Beaucoup d'entre vous se demande pourquoi nous demande-t-on si nous avons voyagé avant un don ?

L'établissement Français du Sang y répond.

C'est tout simplement pour éviter la transmission au receveur d'une maladie contractée par le donneur durant son voyage. Notamment le paludisme, la dengue, les infections à virus Ebola, Zika ou West Nile, le Chikungunya ... Quand on revient d'un pays où sévissent ces maladies, il faut attendre 1 à 4 mois avant de pouvoir donner son sang. La liste des pays et des régions concernées se trouve sur le site de l'EFS. Elle évolue en permanence, en fonction de la dissémination des moustiques.

voyages-organises11